L’engagement solidaire de Gerry inspiré par son fils

Handicap : l’engagement solidaire de Gerry inspiré par son fils Chaque semaine, en partenariat avec MyVictories et en exclusivité sur Santé-médecine, retrouvez un témoignage de victoire sur la maladie chronique. Relevez vous aussi les défis de la maladie en vous inscrivant sur MyVictories.

Quand un père met à profit ses compétences professionnelles pour favoriser et promouvoir l’emploi de personnes en situation de handicap… C’est le bel exemple que nous montre Gerry, chef d’entreprise et père de Samuel, un jeune garçon atteint d’une lourde maladie génétique. Soucieux pour l’avenir de son fils – et des autres personnes en situation de handicap – il a créé une association, l’« Association Française Action SO ETHIC » et un label du même nom visant à agir en faveur de l’emploi des personnes en situation de handicap. Un engagement solidaire inspiré d’un vécu personnel inspirant : « je voudrais que chaque personne handicapée soit reconnue avant tout comme personne, certes avec des difficultés, mais un individu capable de beaucoup plus que l’on peut parfois imaginer ! »

 

url

 

Bonjour, pouvez-vous vous présenter en quelques mots

Gerry Félicité, chef d’entreprise et père de Samuel atteint d’une maladie orpheline, je dirige VGS, une société d’import-export depuis 2008. Je suis originaire de l’île de la Réunion que j’affectionne tout particulièrement. Je lance en ce moment la marque So Clean qui est la première gamme transversale de produits, pour l’entretien de la maison et le soin du linge, vendue dans les chaînes de super et hyper marchés, afin de permettre aux consommateurs d’agir concrètement pour l’emploi des personnes en situation de handicap, tout en préservant leur pouvoir d’achat. Labellisée et soutenue par l’Association Française Action SO ETHIC Travail & Handicap, cette gamme de produits doit permettre d’enclencher un très puissant cercle vertueux en faveur de l’emploi des personnes en situation de handicap, tout en proposant des produits de qualité 20 à 25 % moins chers que les grandes marques.

Pour moi, il n’y a pas d’antinomie entre être porteur d’un handicap et l’accès au travail, bien au contraire.

Vous avez créé l’association Française Action So Ethic Travail et Handicap afin d’aider les personnes porteuses d’un handicap à s’insérer dans le monde professionnel. Qu’est-ce qui vous a poussé à créer cette association ? D’où vous est venue l’idée d’une telle association ?

C’est en pensant à l’avenir de mon fils Samuel et de ses nombreux copains touchés par une maladie génétique, que j’ai pris conscience de la nécessité d’agir concrètement en faveur de l’emploi des personnes handicapées, pour apporter des réponses concrètes. Mon engagement est une évidence parce qu’il est porteur de solution, voilà ma motivation. Au-delà de l’action que je peux avoir avec mon entreprise, j’ai voulu aider la création d’une association à but non lucratif dont le but est de décerner un label à toute entreprise favorisant le travail des personnes en situation de handicap, pour donner encore plus d’ampleur à cet engagement. Je me suis attaché les services d’un organisme certificateur mondialement reconnu, SGS, qui a écrit le référentiel et qui décernera ce label en toute indépendance. Nos usines seront les premières à être auditées.

Votre fils est donc atteint d’une maladie génétique lourde. Comment le vivez-vous, à la fois lui et vous-même, au quotidien ?

Mon quotidien avec Samuel n’est pas toujours facile, et représente chaque jour une véritable course contre la montre. Cependant Samuel est une véritable source d’inspiration pour moi. Il me donne chaque jour des leçons de courage et d’humilité face aux difficultés et aux échecs. Avec Samuel tout est dans la répétition, chaque petit progrès est le fruit d’un long chemin, mais aussi la conscience d’une grande victoire. C’est alors dans ce combat quotidien que je me rends compte de la chance que nous avons d’être en bonne santé, cela me permet de tout relativiser. Samuel est un petit garçon très sensible à son environnement, il aime la musique, et tout particulièrement le piano. J’ai récemment découvert qu’il aimait la musique classique et, grâce à cela, je réussis à le motiver un peu plus pour ce qu’il aime moins. Samuel malgré sa maladie fait chaque année des progrès et ça c’est vraiment encourageant !

Quelles sont vos engagements et vos actions ?

L’Association Française Action SO ETHIC à but non lucratif récoltera 2 centimes d’euro par produit vendu et pourra ainsi venir en aide aux associations qui oeuvrent en faveur de l’emploi des personnes en situation de handicap. Nous donnons aussi en plus des sommes collectées la garantie que nos produits sont issus d’usines employant de manière massive des personnes handicapées. Le label « Association Française Action SO ETHIC Travail & Handicap » a pour vocation de labelliser les produits de toutes les marques qui voudront s’engager à leur tour dans le cercle vertueux imaginé par l’association. Nous avons pour le moment passé un accord avec 2 grandes associations nationales qui sont ALEFPA et ADAPT qui recevront les fonds collectés. Une chose importante c’est que nous collectons les fonds au nom des grands distributeurs. Les premiers à nous faire confiance et à s’insérer dans ce cercle vertueux ce sont : Auchan et Carrefour. Nous discutons aussi actuellement avec les groupements Leclerc, Intermarché, Cora, Match, Système U…tous ont montré un intérêt et l’envie de nous aider.

 

Capture d’écran 2016-07-11 à 14.46.30

 

Pouvez-vous notamment nous en dire plus sur le label Action So Ethic Travail et Handicap ?

Pour obtenir ce label, les marques doivent s’engager à : – Employer au moins 12 % de travailleurs en situation de handicap, dont 50 % sont associés au processus de fabrication du produit labellisé, – Reverser au minimum 2 centimes d’euro par produit vendu à l’AFASE (Association Française Action So Ethic). Le référentiel du label a été écrit par SGS en partenariat avec les associations ALEFPA et ADAPT. SGS sera seule habilitée à décerner le label.

Quels sont les futurs projets de l’association ?

Faire labelliser et rentrer dans le cercle vertueux le maximum d’entreprises pour que l’effet d’entraînement joue à plein ! Quelle serait pour vous une victoire vis-à-vis du handicap ? Trop de personnes porteuses d’un handicap n’arrivent pas à s’insérer dans le monde professionnel, malgré leur capacité et leur volonté. En créant l’association, nous voulons faire la preuve que l’emploi des personnes handicapés n’est ni une utopie ni une bonne action mais un fantastique gisement de création de valeurs, économique et sociétale. Enfin je voudrais que chaque personne handicapée soit reconnue avant tout comme personne, certes avec des difficultés, mais un individu capable de beaucoup plus que l’on peut parfois imaginer. J’en ai chaque jour l’exemple avec Samuel.

Pour finir, un message à faire passer ?

Fabricant, distributeur, consommateur… Quelle que soit sa place dans la chaîne de valeurs, choisir les produits So Clean labellisés par l’association, ce n’est pas faire une bonne action, c’est faire un choix raisonné. En prouvant qu’il est possible de concilier efficacité produit, efficacité prix et efficacité sociétale, So Clean encourage la motivation de chaque partie prenante à agir, pour de bon ! Le message ? C’est possible !

Le site de l’Association Française Action SO ETHIC : http://www.soethic.org/

Articles récents

Laisser votre commentaire